Contact

Parlez-nous de votre projet

Papeteries Images Factory
3 esplanade Augustin Aussedat
74000 Annecy
Localiser

E-commerce - La block chain appliquée au ecommerce

  • E-commerce
  • Ecrit par Adrien

On entend de plus en plus parler de Bitcoin, d’Etherum et de cryptomonnaie. Mais à quoi servent les monnaies numériques. Qu’est-ce que la block chain et en quoi concerne elle la création de site e-commerce ?

La block chain c’est quoi ?

Ce qui se cache derrière la cryptomonnaie est la technologie blockchain soit un protocole de transfert d’information. En effet le concept de blockchain repose sur le stockage décentralisé de l’historique de transfert d’information, comme par exemple des transactions monétaires.

La décentralisation signifie que les données de transfert sont stockées sur de nombreux serveurs indépendants qui approuvent à la majorité chaque transaction avant de rajouter le moindre bloc.

Dans chaque bloc se cache une information écrite à vie dans “le grand livre”. Ce grand livre public des transactions propose l’anonymat de ses utilisateurs. Il est de plus très difficile voir impossible à falsifier. Par conséquent, chaque block chain s’allonge avec chaque nouveau maillon par transfert d’information sans jamais modifier un seul ancien bloc.

Le plus intéressant de cette technologie, est qu’elle propose une alternative au tiers de confiance comme les banques, les notaires et même peut être un jour les gouvernements.

E-commerce - La block chain appliquée au ecommerce

Quand on parle blockchain, alors de formidables évolutions et peut être des révolutions attendent la vente en ligne et les sites marchands. Voici donc quelques innovations qui pourrait profondément modifIier la création de votre site e-commerce.

De nouvelles monnaies pour la vente en ligne

Créé en 2008, le lancement du Bitcoin a marqué une nouvelle ère dans la finance mondiale et dans la façon de considérer la monnaie. Complètement décentralisé, le Bitcoin créé par le célèbre et inconnu Satoshi Nakamoto a été la première utilisation de la technologie Blockchain.

Pour de nombreuses raisons techniques, comme le faible volume des transactions simultanées, de nombreuses crypto-monnaies ont vu le jour.

L’une des plus célèbres est l’Ethereum qui est une monnaie virtuelle indexée sur le concept des smart contracts.

En 2020, il existe plus de 1000 crypto-monnaies et leur nombre augmente car le code de la blockchain Bitcoin est totalement open source !

Saisissant tout le potentiel de la blockchain, de nombreuses monnaies digitales sont en cours de conception comme le Lybra, le Yen numérique ou le crypto Euro.

Le lybra est une monnaie indexée sur un fond d’actifs internationaux et centralisée, par un consortium d’entreprises américaines (Facebook, Uber…).

Le Yen numérique et le crypto Euro sont des monnaies gouvernementales centralisées indexées sur la valeur des monnaies que nous connaissons.

Les crypto-monnaies sont aussi appelées “token”. La valeur d’un token dépend de la valeur de la crypto-monnaie à un instant T. Le marché des cryptos est très volatile à cause de la faible valeur du marché total et de l’incertitude des internautes avant l’adoption de masse.

Vous pouvez dès aujourd’hui créer un wallet pour investir dans les cryptos puisqu’en France le marché des cryptos est encore très spéculatif.

Des transactions rapides et moins cher sur les boutiques en ligne

Un autre avantage de la blockchain est la vitesse de transfert d’information, idéale pour des transactions rapides.

En effet, envoyer de l’argent numérique pourrait prendre la forme d’un scan de QR code, d’une reconnaissance faciale ou d’une lecture d’empreinte digitale.

Toutefois cela n’est pas vrai pour toutes les monnaies, en effet, certaines cryptomonnaies comme le Bitcoin traite un nombre limité de transactions par minutes. Cela signifie que si de nombreuses personnes réalisent des transactions en même temps alors vous pourriez attendre plusieurs, minutes, heures et qui sait peut-être même des jours. Voilà pourquoi le Bitcoin est davantage considéré comme une réserve de valeur comme l’or puisque moins facile à échanger

En revanche il existe d’autres monnaies avec des fonctionnements différents. Le Litecoin est un bon exemple. Sa technologie basée sur la blockchain Ethereum propose toutefois la création de bloc 10 fois plus rapidement et permet de rendre les transactions bien plus rapides !

Plus besoin d’attendre que la banque vérifie le solde de votre compte et au passage fini les commissions bancaires.

La seule commission requise pour un transfert de wallet à wallet est appelée gas ou gaz. Le gaz est un montant fixe destiné à rémunérer les « mineurs » qui sont les membres du réseau décentralisé stockant la blockchain.

Si cette commission peut paraitre élevée dans certains cas, elle reste minime lorsque l’on souhaite effectuer des transactions à l’étranger puisqu’elle permet de supprimer la commission sur le taux de change.

Des transactions en ligne plus sécurisées

Lors d’une transaction, le principe du tiers de confiance repose sur l’intégrité de celui-ci. Lors d’une transaction, l’un des trois partis peut être lésé. Quelques exemples classiques de ses phénomènes sont les arnaques en ligne, l’évasion fiscale ou les chèques sans provision.

Tout cela pourrait bien être terminé puisque le concept de la blockchain repose sur des registres publics, transparents et infalsifiables !

L’ensemble des transactions effectuées depuis le lancement des blockchains décentralisées est enregistré et consultable par n’importe qui.

En revanche, si les transactions sont visibles par tous, ce n’est pas le cas des informations personnelles du titulaire d’un wallet ou de ses informations de compte bancaire. Les crypto-monnaies permettent donc aux internautes de ne pas exposer leurs données sensibles puisque les transferts se font en « peer to peer » (paire à paire) à partir d’un numéro de compte généré aléatoirement.

Le risque de fraude est donc fortement réduit et les utilisateurs sont protégés par un relatif anonymat. En pratique, il reste encore possible de remonter à l’origine de la création du compte et d’identifier le propriétaire du compte du premier versement bancaire vers les cryptos.

Exemple de transaction ecommerce avec la blockchaine

Un internaute navigue sur un site Internet de vente en ligne.

Après avoir consulté les produits, celui-ci crée un panier et passe une commande sur le site marchand. À ce moment un bloc contenant toutes les informations est créé.

Lorsque le client effectue le règlement par carte bancaire ou par une monnaie virtuelle, un second bloc est ajouté à la chaîne. Celui-ci contient les informations de la confirmation de règlement et de payement au vendeur.

Après vérification du second bloc, le e-commerçant envoie le produit au client et un troisième bloc est créé. Celui-ci garantit le traitement de la commande.

De même que pour les transactions, ce procédé peut s’appliquer à la chaine d’approvisionnement.

Voyons donc cela.

Une meilleure gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Pour les boutiques en ligne, la technologie des blocs rend l’historique exempt de toute corruption. Si cela est décisif pour les transactions monétaires, cela peut également servir pour de nombreuses autres applications dans la chaîne d’approvisionnement.

L’idée est simple : permettre la visualisation en un seul clic, de l’ensemble du parcours d’un produit depuis sa naissance. Ainsi on pourrait vérifier facilement la provenance et l’authenticité en retraçant l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement.

Cela permettra au consommateur de savoir ce qu’il achète.

Certaines entreprises notamment dans les secteurs du luxe, des pierres précieuses de la pharmaceutique expérimentent déjà cette technologie pour se protéger de la contrefaçon.

Conclusion

La technologie de la blockchain est une formidable avancée pour l’humanité puisqu’elle résout la problématique de la confiance et offre un véritable écosystème financier 100% transparent, sécurisé et numérique. Comme nous l’avons vu, ces applications pour les ventes en ligne sont innombrables, mais requièrent encore l’adoption par la masse pour se démocratiser.

De même que pour Internet, l’adoption de certaines technologies prend du temps. Toutefois, cela pourrait à l’avenir changer irrémédiablement notre façon d’acheter et de vendre en ligne.

Rédigé avec amour par Adrien

Ce n'est pas tout

Vous aimerez peut-être aussi ces publications

04/11/20

Aide à la transformation digitale - Subvention digitalisation d’une entreprise en 2020

La digitalisation ou la transformation digitale et numérique, c’est l’évolution des outils et des métiers en entreprise et le passage de l’ère du papier à l’ère de l’informatique et d’Internet.

Vous voulez rejoindre notre équipe ?

C'est par ici